Quelques retours sur…

Les limaces :

Tout d’abord, je vous confirme que les limaces n’ont toujours pas inventé l’échelle, donc mes semis suspendus sont une très belle réussite ; il m’a été très agréable de les repiquer.

Ensuite, je voulais vous informer d’une erreur que j’avais commise (ou plutôt répétée sans confirmation), dans mon article intitulé semis et limaces. En effet, je m’étonnais tout de même d’avoir vu sur wikipédia que les limaces étaient attirées par la bière, à cause du houblon que celle-ci contient, puisque j’ai trois ou quatre pieds de houblon dans le jardin, et que je n’y ai jamais vu une seule limace (il faut dire que le houblon est de la même famille que l’ortie ou le chanvre). J’ai donc consulté la toile, et je suis tombé sur un sujet, dans la section bio de l’excellent forum aujardin.org, qui traitait de la lutte biologique contre les limaces, et où était justement débattue cette question de la bière. Mieux, mon article était cité comme exemple, et les réactions tendaient plutôt à démontrer mon erreur.

Et effectivement, il semble bien plus logique que les limaces soient en réalité attirées par la levure de bière, plutôt que par le houblon. Certains blogueurs du forum on confirmé cela, tests à l’appui. Il semblerait donc que la solution au problème des limaces soit d’installer des récipients à moitié enterrés, et couverts, remplis d’eau, mélangée avec de la levure de bière pour servir d’appât, et d’alcool à brûler pour tuer les limaces, qui seront ainsi soûlées à mort.

Par contre, il semblerait également que ce mélange puisse être nocif pour d’autres bestioles, notamment les hérissons ; donc il est important d’en protéger les récipients, en les couvrant comme il faut. De plus, il semblerait que les limaces soient vraiment beaucoup attirées par la levure de bière, et que installer de tels pièges dans le jardin risquerait d’attirer les limaces vers celui-ci. Il conviendrait donc plutôt d’installer ce type de pièges autour du potager, plutôt qu’au sein de celui-ci.

Bon, de toutes façons, pour l’instant, il me reste du poison à utiliser dans mes pièges, donc je ferai ce genre d’essais plus tard.

La lessive :

Je vous avais informés que ma femme utilisait la cendre du poêle pour en faire de la lessive. Et bien il se trouve qu’elle s’était plusieurs fois aperçue que cette lessive, d’une tournée à l’autre, lavait plus ou moins bien, et qu’elle devait en utiliser de plus ou moins grandes quantités, alors qu’elle respectait scrupuleusement les mêmes proportions de cendre et d’eau lors du processus de fabrication. Elle s’est demandée s’il s’agissait de différences dues à la température lors du processus, réalisé dehors, ou bien à l’humidité atmosphérique, et elle s’est renseignée. En fait, il ne s’agit pas de cela, mais de la nature même de la cendre, suivant le type de bois qui a brûlé. Apparemment, la cendre de chêne serait assez bonne pour cette utilisation, quand celle de pin ou de sapin ne vaudrait pas grand-chose.

Et il n’y a pas longtemps, je suis tombé sur cet article consacré justement à la fabrication maison de la lessive de cendre et du savon, du site http://www.autarcies.com, qui comprenait notamment ce tableau, très clair en ce qui concerne les différentes qualités de cendre ; il semblerait d’après son auteur que ce soit la teneur en potasse des cendres qui détermine la qualité plus ou moins importante de la lessive qu’elles permettent d’obtenir, ou du savon noir qui sera réalisable à partir de cette lessive de cendres.

Pour 1000 parties de bois :

Cendres Potasse
Sapin 3,40 0,47
Hêtre 5,80 1,27
Frêne 12,20 0,74
Chêne 13,50 1,50
Orme 25,50 3,90
Saule 28,00 2,85
Vigne 34,00 5,50
Fougère 36,40 4,25

Les cendres de vigne semblent donc encore meilleures pour la fabrication de lessive, que celles du chêne. Avis donc à tous ceux qui brûlent des sarments dans leurs barbecues, pour qu’ils conservent et réutilisent cette précieuse cendre.

Les buttes et les tours à pommes de terre :

Il s’agit seulement de quelques photos pour se faire plaisir, pour vous dire qu’elles vont bien ; et aussi un peu parce que je pense que cette année, certaines récoltes – notamment celles des pommes de terre – risquent d’être plutôt satisfaisantes :

Publicités

Étiquettes : , , , ,

6 Réponses to “Quelques retours sur…”

  1. néobio Says:

    haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!! enfin! une photo sur les tours à p de terre !! pas trop tot!!!

    il n’y a qu’un seul plant ou plusieurs? c’est phénoménal !! tu as mis quoi comme terre? un mélange de compost?

  2. lnde3 Says:

    au sujet des limaces et de la biere, attention les limaces sont attirées par ces pieges bien sur mais elles viennent de loin et on en a encore plus .mets tes recipients loin des salades…

  3. domifasol Says:

    bonjour,

    alors ? quel rendement s t p sur ta tour à pomme de terre ?

    merci de ta réponse.

    df

  4. Ramite Says:

    Salut,
    rendement = presque un kilo par plant.
    Avec la culture sous paille, il faut espacer les plants pour obtenir des gros tubercules, et pour obtenir à peu près la même production par plant (si on les rapproche trop, on n’obtient que des petits tubercules). L’intérêt de la tour, c’est qu’on peut les resserrer, on obtient tout de même des gros tubercules, puisqu’ils produisent en hauteur au lieu de produire en surface. Donc, c’est bien pour quelqu’un qui manque de place, qui possède un petit potager ; mais ce n’est pas utile pour qui a un grand jardin, car ça demande plus d’entretien pour une récolte équivalente.
    https://grainedeflibuste.wordpress.com/2010/08/16/recoltes-des-pommes-de-terre-2/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :